Moule a Santons

Il est en plâtre comme nous l’avons déjà vu, en 2 parties.

Pile de moules Atelier Truffier-Douzon Gréoux-les-Bains - 2004

Pile de moules
Atelier Truffier-Douzon
Gréoux-les-Bains – 2004

Il existe différentes sortes de moule. Mais celui demande une manière de mouler très spécifique, comme nous allons le voir

Il y a d’abord le moule mère qui est issu du modèle lui-même. Il ne sert que pour refaire d’autres moules, pour ne pas que les traits du modèle s’abîme par l’usure.

Du moule mère on tire d’autres moules pour travailler et mouler des santons.

Le coulage du moule est très compliqué et des techniques modernes ont permis de l’améliorer. Des dosages différents permettent de l’utiliser plus de fois, mais ce sont des secrets transmis en famille.

Coulage de la partie d'un moule Atelier Truffier-Douzon Gréoux-les-Bains - 2004

Coulage de la partie d’un moule
Atelier Truffier-Douzon
Gréoux-les-Bains – 2004

Dans un cadre en bois ou en fer, on enterre le modèle dans de l’argile jusqu’à la moitié de son épaisseur. Le cadre définit la forme du moule et retient le plâtre qui va être coulé.

On badigeonne le côté restant du modèle d’eau savonneuse ou

Coulage de la partie d'un moule Atelier Truffier-Douzon Gréoux-les-Bains - 2004

Coulage de la partie d’un moule
Atelier Truffier-Douzon
Gréoux-les-Bains – 2004

d’huile et on verse le plâtre afin de faire la première partie dudit moule.

Il ne doit pas y avoir de bulles d’air dans le plâtre pour la solidité de ce dernier.

On fait des encoches pour faire se rejoindre exactement les deux parties du moule.

Après le temps de séchage nécessaire, on démoule le modèle, et on fait la 2 partie selon le même procédé.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *