Peinture et habillage de Santons

Détachés ou peints :
Au début, la peinture était en poudre et on la mélangeait avec de l’eau. Les santons sont peints avec de la peinture à l’eau. Elle est plus difficile à passer, et les moins bons santonniers utilisent d’autres peintures plus couvrantes mais moins belles.

Les accessoires sont vernis pour les faire ressortir.

Le socle est toujours peint en vert pour reprendre la couleur de la mousse que l’on met dans la crèche.

Il faut respecter les couleurs et les costumes de l’époque.

On commence par la chair du visage et des mains et par le blanc, jupon et chemise. Puis les vêtements, où le chois des couleurs faits le succès d’un modèle. Enfin les accessoires et le socle en vert, puis le vernis.

Femme à l'ours en étape de peinture. Atelier Truffier-Douzon Gréoux-les-Bains - 2004

Femme à l’ours en étape de peinture.
Atelier Truffier-Douzon
Gréoux-les-Bains – 2004

Les santons habillés :
Seul le visage est peint. La technique est plus pointue sur les yeux. L’ancienne technique consiste à mettre de la poudre sur les joues : du talc coloré mais c’est de plus en plus de la peinture qui est mise. La tète est vernie pour faire tenir la peinture et donner un effet naturel.

Ce sont les femmes qui s’occupent en général de cette étape, mais beaucoup d’hommes sont d’excellents décorateurs. Il faut savoir associer les couleurs entre elles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *